Page précédente Ecrire à la rédaction de Allo.ch Envoyer cette page à un ami
Carte blanche aux pros des télécoms

Expériences faites avec la Wireless Local Loop (boucle locale sans fil)

L'adjudication des licences de radiotransmission destinées à l'accès sans fil au réseau fixe ouvre de nouvelles possibilités au trafic des télécommunications. Avec Tele2, entreprise du Groupe Kinnevik, c'est un opérateur qui exploite des réseaux radio dans 45 pays du monde entier qui entre en lice pour l'adjudication de cette dernière phase d'équipement. L'adjudication de ces licences de radiotransmission ne manquera toutefois pas de provoquer des discussions, compte tenu du fait que la mise en place et l'exploitation d'un réseau radio requièrent non seulement la mise en concurrence mais aussi la compétence, l'expérience et la capacité d'investissement.

L'emploi des réseaux radio pour couvrir cette dernière phase d'équipement est déjà une réalité dans de nombreux pays. A la fin des années 80, PCN America entreprit aux Etats-Unis les premiers essais de raccordements sans fil (DAL). En 1993, la société MIC, une entreprise du Groupe suédois Kinnevik, obtint du gouvernement britannique le premier permis d'exploitation de services de communication large bande et de divertissement. En Suède, sa filiale Tele2 entama en 1996 la mise en place de services RNIS pour les petites entreprises. En 1998, Tele2 UK installa les premiers accès Internet à haute vitesse en Angleterre et, simultanément, Tele2 Espagne obtenait du Gouvernement espagnol la licence de construction d'un réseau radio à couverture nationale.

Grâce à son infrastructure bien développée, la Suisse offre plusieurs possibilités d'accès au réseau fixe. Le réseau de télévision par câble par exemple, qui permet de toucher 90% des foyers, est déjà utilisé dans différentes régions pour l'accès à Internet. On a également pu vérifier que le réseau d'électricité, qui dispose d'un raccordement dans presque toutes les pièces, permet le transfert de grandes quantités de données.

Outre ces canaux liés à des conducteurs, la variante la plus prometteuse est l'accès aérien au réseau fixe. La dénommée boucle locale sans fil (Wireless Local Loop, WLL) est déjà utilisée depuis plus de 10 ans pour couvrir la dernière phase d'équipement et offre d'importantes largeurs de bande et une connexion permanente par radiotransmission. Au lieu de creuser la terre et de tirer de nouvelles lignes téléphoniques vers les habitations, la boucle locale sans fil permet aux utilisateurs d'établir une liaison radio rapide et simple avec le réseau fixe.

Simplicité de la liaison radio vers l'utilisateur

La construction et l'exploitation d'un réseau radio (WLL) sont très complexes et demandent aux exploitants un haut niveau d'expérience et de savoir-faire. L'une des premières entreprises à s'être attachée au développement et à l'exploitation de raccordements sans fils (DAL) est le Groupe suédois Kinnevik. Ce groupement d'entreprises exploite ses propres réseaux radio dans 45 pays par l'intermédiaire de ses filiales MIC et Tele2. Le groupe cible primaire est constitué par les petites et moyennes entreprises ainsi que les télétravailleurs avec un accès local à Euro ISDN (vitesse de 128 kbps), les services téléphoniques et Internet (vitesse d'accès de 512 kbps). Les applications caractéristiques de ce secteur d'activités comprennent : liaisons du PC à Internet, liaisons Intranet (liaisons Lan-to-Lan), accès au réseau téléphonique public ou au réseau interne de l'entreprise ; pour les particuliers : accès à Internet pour les e-mails, divertissements ainsi que différents services professionnels tels que l'Electronic Banking et le Homeshopping. Il est intéressant d'examiner les quelques enseignements et développements essentiels tirés des projets conduits dans les pays comme la Suède, l'Angleterre et l'Espagne.

Suède : baisse des tarifs de plus de 50%

Après une phase d'essais de 18 mois, en mai 1998 Tele2 a mis en service le premier réseau radio en Suède. Jusqu'à fin 1999, le réseau s'étendra aux 10 principales agglomérations et servira plus de 1000 clients. Le choix de ce raccordement au réseau radio de Tele2 repose avant tout sur des arguments traditionnels de vente : bon rapport prix / performance et temps d'accès réduit. L'installation du système dure, selon l'infrastructure du bâtiment, d'une à quatre heures au maximum. Depuis que Tele2 propose, parallèlement à d'autres opérateurs, un accès à Internet, activité prioritaire du leader actuel du marché Telia, les tarifs d'accès RNIS à Internet ont baissé de plus de 50% grâce aux réductions et alignements de tarifs décidés par Tele2.

Angleterre : simplicité de la liaison vers l'utilisateur

En août 1998, Tele2 UK démarra la mise en place d'un réseau radio à couverture nationale. Au titre de la licence attribuée en 1995 par le gouvernement britannique, Tele2 s'engage à réaliser 60 % de la couverture radio de la population jusqu'en 2003. Ce service propose des liaisons à des vitesses de 128 kbps, 256 kbps et 384 kbps, entrant directement en compétition avec les services RNIS et les services de location proposés par la concurrence. Ces services de radiotransmission sont absolument nouveaux par leur mode de facturation : ce n'est pas la durée de la liaison mais la quantité effective des données transmises qui entre en ligne de compte. Ces services de Tele2 UK sont avant tout utiles aux petites et moyennes entreprises et aux télétravailleurs, lesquels ont besoin d'une liaison permanente même si les volumes ne sont pas importants.

Espagne : 480 emplois prévus

En Espagne, Tele2 Espagne prévoit de mettre en place un réseau radio à couverture nationale dans les dix années à venir. Ce réseau s'étendra jusqu'à la fin de l'an 2000 aux 15 principales villes telles que Madrid, Barcelone, Valence, Séville, Saragosse, Málaga et Bilbao. Le planning prévoit une couverture de 70 à 80% de toutes les villes espagnoles jusqu'en 2002. Pour que la construction du réseau radio national progresse rapidement, Tele2 Espagne travaille en collaboration avec la compagnie espagnole Telefónica. A la fin de l'an 2000, Tele2 Espagne emploiera environ 150 personnes, un effectif qui devrait passer à 480 en 2010.

Le réseau radio suscite un grand intérêt

Le grand intérêt suscité en Suisse par la boucle locale sans fil est révélé par une enquête réalisée auprès des entreprises de télécommunication. Parmi 64 entreprises ayant reçu le courrier BAKOM, 31 ont accepté de répondre à l'enquête. Arguant du fait que la WLL n'est qu'un service supplémentaire, la grande majorité d'entre elles refuse que l'adjudication d'une licence radio soit liée à un impératif de couverture. En revanche, la possibilité d'une concession nationale ou nationale et régionale sur la bande des 26 GHz suscite un grand intérêt. A l'inverse, les avis sont très partagés sur la manière dont les licences radio doivent être attribuées. L'évaluation BAKOM ne fait pas état des conditions à remplir par le concessionnaire pour la construction et l'exploitation d'un réseau radio.

Conclusions

A l'avenir, la boucle locale sans fil (WLL) jouera un rôle essentiel dans la couverture de la dernière phase d'équipement. D'une part la WLL procure une disponibilité élargie de la fourniture d'un accès dans un temps réduit, d'autre part les opérateurs et les fournisseurs d'accès peuvent, grâce à la liaison radio, proposer à leurs clients un accès plus facile et meilleur marché au réseau local. Cependant, la question de savoir quelles exigences relatives au savoir-faire et à l'expérience le candidat doit remplir pour assurer une parfaite exploitation du réseau radio reste encore ouverte et le sujet fera sûrement l'objet de nombreuses discussions. L'objectif d'un réseau radio national doit être de proposer à des clients professionnels et particuliers des services de télécommunications performants et de haute qualité à des prix avantageux. Tele2 pratique cette stratégie dans le monde entier et depuis déjà de nombreuses années. Que les gros investissements liés à la construction et à la maintenance d'un réseau radio soient justifiés ou non, la question reste encore posée aujourd'hui. Une chose est sûre, pourtant : les bénéficiaires de la mise en place et de l'exploitation d'un tel réseau radio seront avant tout les clients.

L'adjudication des licences ne peut cependant pas se faire comme prévu car un concurrent de Tele2 déposé un recours auprès du Tribunal Fédéral. Cette entreprise conteste deux décisions relatives à l'admission à la mise aux enchères des concessions pour l'accès sans fil (Wireless Local Loop, WLL). Le début de la mise au enchères, fixée à l'origine au 9 février 2000, est dès lors repoussée au 8 mars 2000.

Roman Schwarz, Directeur Exécutif (CEO) de Tele2 Suisse et Allemagne
Niklas Lindhe, Tele2 Suède.


Page d'accueil


Plus de messages...



© 1998 - 2008 Didier et Nicole Divorne. E-mail: redaction at allo point ch.
Votre adresse IP est: 34.226.234.102
Hébergement: Infomaniak SA