Page précédente Ecrire à la rédaction de Allo.ch Envoyer cette page à un ami
Carte blanche aux pros des télécoms
Cette nouvelle section d'allo.ch permet à chacun des opérateurs télécom de faire part d'un avis, de s'offrir un "coup de gueule" ou de maintenir nos connaissances à jour en nous parlant d'un sujet relatif aux télécommunications.

Le premier de ces articles nous est proposé par M. Jacques Bettex, porte-parole de Swisscom.

Telecom 99: vers le téléphone mobile de troisième génération

Tous les lecteurs de allo.ch le savent: au printemps 2000, l'Ofcom (Office fédéral de la communication) mettra aux enchères les concessions d'exploitation des réseaux UMTS (Universal Mobile Telecommunication System), le mobile de l'avenir.

Fort bien, mais à quoi diable nous servirons les téléphones capables de liaisons à 2 Mbps (mégabits par seconde) que nous trimballerons dans nos poches (à partir de 2002 déjà, nous assure-t-on ) ? Aujourd'hui, personne ou presque ne dispose d'une telle bande passante à la maison, même pour connecter son super Pentium au réseau des réseaux. Par conséquent, ne court-on pas le risque de voir UMTS s'endormir en attendant l'arrivée des éventuelles applications et utilisateurs qui auront vraiment besoin de telles performances? Ce ne serait pas la première fois: en Europe, le réseau téléphonique numérique à intégration de services ISDN (Integrated Services Digital Network) a roupillé dix ans en attendant la déferlante du Web et des surfeurs qui l'ont réveillé.

Mais cette fois, l'histoire ne repassera pas les plats. Un tel scénario ne serait pensable aujourd'hui que si rien ne se préparait déjà chez les opérateurs, dont bien entendu Swisscom.. Or la "deuxième génération et demie" de la téléphonie mobile est à la porte... de Télécom 99. C'est elle va permettre de développer progressivement les applications interactives mobiles qui constitueront, dès demain, le savoir-faire des opérateurs de réseaux, des fournisseurs d'appareils téléphoniques et des développeurs d'applications. Et qui feront le bonheur des utilisateurs.

Il y a d'abord le standard WAP (Wireless Application Protocol), qui exploite les canaux data à 9,6 Kbps du standard GSM actuel. Les nouveaux appareils de Nokia, Motorola et Ericsson équipés de la fonction WAP permettent déjà de surfer sur Internet sans fil à la patte. Si tout va bien (autrement dit si les fabricants livrent à temps les appareils), WAP sera une des vedettes de Swisscom à Telecom 99. Pour l'expliquer simplement, WAP utilise un système de compression des données et des pages web dont l'encombrement est ramené à 1 kilo-octets.

Arrive également à maturité le fameux système HSCSD (High Speed Circuit Switched Data), qui quadruple le débit actuel de GSM pour le porter à 38,4 kbps. On rejoint ainsi la bande passante d'un bon modem traditionnel sur ligne fixe, ce qui permet de faire travailler l'imagination des concepteurs d'applications et d'appareils mobile avec déjà un peu plus de liberté. Il est intéressant de noter que WAP et HSCSD ne demande que très peu de modifications au réseau GSM actuel.

Viendra ensuite, vers fin 2000 probablement, GPRS (Generalized Packet Radio Service), qui nous apportera quelque 115 Kbps de bande passante. Autrement dit, presque l'équivalent d'un ISDN dans la main. Et, forts des expériences WAP et HSCSD, les concepteurs de nouveaux services pousseront encore la cadence jusqu'à 384 Kbps à l'horizon 2001, lorsqu'ils disposeront d'une version améliorée appelée EGPRS (Extended GPRS).

Aujourd'hui, à deux semaines de l'ouverture de Telecom 99 à Genève, on peut ainsi se représenter mentalement ce que sera l'évolution de la transmission mobiles des données, et des services, au cours des prochaines années. Mais je suis près à vous parier que, comme tous les quatre ans, une visite des halles de Palexpo entre le 10 et le 17 octobre prochain vous mettra très concrètement en présence de ce que seront les 5 prochaines années de la communication mobile "intégrée".

Jacques Bettex
porte-parole de Swisscom

PS: merci à Didier Divorne pour son sérieux et son hospitalité dans ses pages

 


Page d'accueil


Plus de messages...



© 1998 - 2008 Didier et Nicole Divorne. E-mail: redaction at allo point ch.
Votre adresse IP est: 34.226.234.102
Hébergement: Infomaniak SA